ORGANISÉ PAR TECHNOPOL – TECHNO PARADE

PARIS ELECTRONIC WEEK #4

Du 21 au 24 septembre, la Paris Electronic Week, dite la “PEW” rassemble tous les professionnels des musiques électroniques à la Gaîté Lyrique et programme en collaboration avec les clubs et organisateurs parisiens quatre jours de fête musicale ininterrompue.

Comment créer son label ? Comment lancer sa carrière de DJ ? Comment financer son festival ? Comment internationaliser son projet ? Autant de questions qui taraudent les acteurs des musiques électroniques et qui seront posées du 21 au 23 septembre dans le quartier général du festival installé pour la toute première fois à la Gaîté Lyrique.

Grâce à la participation de 80 speakers de l’écosystème électronique, la PEW aspire à consolider l’industrie française des musiques électroniques pour en faire un marché rayon- nant et compétitif en France et à l’international.

Les musiques électroniques envahissent les programmations des plus grands festivals faisant presque de l’ombre à la variété et au rock. Les pratiques festives ne cessent de se multiplier et les artistes électroniques s’exportent dans le monde entier.
Ce regain d’intérêt, vecteur de développement économique et touristique est devenu un sujet politique à part entière. Pourtant, la France est encore à la traîne, alors que l’industrie globale de la musique électronique s’élève à 7,1 milliards de dollars .

À l’image de pays comme la Hollande qui ont su se positionner en première ligne sur le marché avec un business d’artistes, de festivals et de labels d’envergure mondial, le but est de donner aux acteurs du milieu les clefs du succès de l’entreprenariat, qu’ils soient DJs, producteurs, labels, organisateurs d’événements, distributeurs ou éditeurs.

Pour ce faire, la Paris Electronic Week propose aux professionnels mais aussi aux passionnés de se rencontrer notamment dans le cadre de conférences et de masterclass. Ces différents formats permettront d’apporter un éclairage nécessaire sur les problématiques inhérentes du secteur comme la recherche de financements publics et privés, la gestion des droits d’auteurs, le streaming ou encore le marketing à l’ère du numérique. Durant la journée du vendredi, le public pourra échanger avec une vingtaine de représentants de labels dans le village qui leur sera dédié dans l’entre-foyer de la Gaîté Lyrique.