L’époque où vous deviez renoncer à votre droit patrimonial est plus ou moins révolue. Disons plutôt que les artistes ont aujourd’hui le choix de travailler avec des labels et éditeurs ou de faire cavalier seul. Mais quelles sont les responsabilités à assumer si vous décidez d’administrer vos propres droits ? Quelles mesures de base devez-vous connaître pour vous assurer que vous ne gaspillez pas votre argent et comment pouvez-vous vous assurer que tout est couvert en termes de nouvelle législation et de flux de revenus multiples ?

Speakers

Event Facebook
TICKETS